Humaniser la cybersécurité?

Mon fil Linkedin est tapissé en ce moment de contenus les plus intéressants les uns parmi les autres concernant le mois de la prévention de la fraude. En tant que spécialiste en cybersécurité, j’aime beaucoup voir l’innovation et la créativité de tous. 

Des organismes comme Cybereco réalisent de très belles choses. J’éprouve aussi une profonde gratitude de voir d’anciens collègues prendre la tribune à titre de conférencier afin de promouvoir et de vulgariser la cybersécurité dans leur propre authenticité. Ils sauront se reconnaitre. Que dire d’une belle découverte, d’une spécialiste en cybercrime qui relève avec brio son défi de faire 31 capsules vidéos.

En observant le tout, je dois toutefois admettre que nous avons tendance à surtout cibler les entreprises ainsi que leurs employés et que nous avons la fâcheuse habitude d’utiliser un langage propre à notre domaine qui reste majoritairement incompréhensible pour Monsieur et Madame Tout-le-Monde.

Je ne sais pas pour vous, mais je marche régulièrement en cette période de confinement. Ma conjointe et moi, nous avons l’habitude de refaire le monde à chacune de nos promenades. Souvent, des petits événements de notre vie ou de nos proches, nous permettent un échange en profondeur sur les lacunes nos domaines respectifs, elle celui des RH, moi la cybersécurité.

Il y a une chose qui est certaine (et je ne vous apprendrai rien): derrière chaque employé, il y a un humain. Derrière chaque PDG, il y un humain. Derrière un retraité, il y a un humain. Et derrière nos jeunes, il y a aussi des humains. Je suis d’avis que chaque humain perçoit l’information avec ses sens et agit en fonction son niveau de conscience et de connaissance du moment, dans toutes les situations de sa vie.

Il est donc possible qu’une personne âgée ne soit pas en mesure de comprendre en ce moment de son existence, que de partager la date de naissance de tous ses enfants pour la création d’un arbre généalogique ne soit pas grave. Que dire de l’ado qui a de multiples comptes de courriels et de média sociaux et de jeux en ligne à la Steam et Mindcraft avec le même mot de passe partout? 

Et si on prenait le temps de vraiment éduquer nos jeunes dans nos écoles plus que 30 secondes dans un cours de sciences sur les enjeux de la cybersécurité? Après tout, ces humains d’aujourd’hui, deviendront les adultes en entreprise de demain avec soit de bons réflexes et une meilleure conscience… ou pas. Et nos ainés? Et si on prenait le temps de les informer avec un langage simpliste et adapter à leur réalité de vie? Pensez-vous vraiment qu’ils comprennent ce qu’est du 2FA, une voûte à mots de passe et du chiffrement, même si on essaie de vulgariser le tout?

Personnellement, je crois qu’il est grand temps de prendre un virage afin d’humaniser la cybersécurité. 

Pour vous, que veux dire humaniser la cybersécurité? Avez-vous une opinion sur le sujet?

Qui suis-je?

Mon nom est Stéphane Laberge, je suis consultant et j’oeuvre dans le domaine de la cybersécurité depuis plus de 20 ans. Je m’efforce de promouvoir de véritables prises de conscience humaine face aux différents enjeux de la cybersécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page